logo

Historique du CIVAM 26

Olga Robert, une enseignante à l’origine des CIVAM en Rhône-Alpes

Olga ROBERT, née en 1921 à Marcollin en Isère, obtient en 1952 le Certificat d’Enseignement Agricole et Ménager agricole. Elle est alors nommée Professeur d’Enseignement Agricole et Ménager agricole par l’Education nationale et créé trois centres postscolaires dans la Drôme.
Parallèlement à sa carrière d’enseignante, Olga ROBERT assure la promotion sociale du monde rural en tant qu’animatrice rurale bénévole dès 1948. Elle anime des groupes d’agriculteurs et de ruraux qu’elle constitue en CIAM (Centre d’Information Agricole et Ménagère). En 1952, elle est ainsi à l’origine de la création du Groupe féminin de la Gallaure et du CIAM Jeunes Gallaure-Valloire.
La Drôme compte dans les années 1950 une quinzaine d’enseignants postscolaires. Avec leur aide et pour répondre aux besoins considérables de formation des agriculteurs dans la période d’après-guerre, elle organise la Fédération Départementale des CIVAM de la Drôme. Dans ce cadre, Olga ROBERT organise des stages de formation pour les agriculteurs, des voyages d’études ainsi que des échanges internationaux. Parallèlement, elle prend en charge différentes responsabilités à la FNCIVAM à partir de sa création (Conseillère technique spécialisée en économie, chargée de mission de représentation de la FNCIVAM à l’extérieur, responsable des voyages d’études au niveau national, Commissaire aux comptes).
En 1970, Olga ROBERT est encore à l’origine de l’organisation des CIVAM en Fédération régionale et participe à ce titre à des groupes d’études sur des thèmes très innovants à l’époque : éducation à l’environnement, accueil à la ferme, commercialisation des produits fermiers.
En 1989, elle accompagne l’association «En avant la Drôme des Collines » qui devient CIVAM et marque une nouvelle étape dans le développement des CIVAM en Rhône-Alpes.

Les années 1990 : l’essaimage des CIVAM en Drôme
L’association «En avant la Drôme des collines» a été créée dans le cadre de la mise en place du contrat de développement touristique de la Drôme des Collines, autour d’un panel très large d’acteurs ruraux : élus locaux, acteurs touristiques, agents de développement et agriculteurs (notamment Christian BOUVIER et Gilles BURLON qui créeront plus tard en 1994 le CIVAM Traction Animale). L’objectif de cette association était la valorisation du tourisme local grâce à la coordination de tous les acteurs du territoire.
Les premières actions du CIVAM « En avant » en 1992 sont, sous la direction d’Emmanuel MOSSE, des formations sur le thème des produits fermiers, la création d’un magasin de vente collective et l’invention de ce qui deviendra l’action phare des CIVAM en Drôme : l’opération « De ferme en ferme » (week-end de portes ouvertes dans des circuits de fermes). A partir de cette association territoriale, se créé une véritable dynamique collective locale autour du développement des produits fermiers. Un petit groupe d’agriculteurs misent sur la vente directe et la valorisation des productions fermières pour pérenniser leur exploitation agricole ; ils s’appellent Gilles BURLON, Martine LAGUT, Max BOSSANE ou encore Brigitte PERENOT… En 1993, la première édition de « De ferme en ferme » qui regroupent 30 fermes de la Drôme des collines est un immense succès.

Etant donné le succès de l’opération « De ferme en ferme », et sur demande du Département qui finance l’opération, un chantier de départementalisation de la manifestation est lancé pour l’édition 1995. Les adhérents d'« En avant » vont ainsi solliciter différents acteurs pour créer des circuits dans l’ensemble du département. Parmi eux, Bernard XUEREF, qui participe également à la formation d'Agriculteurs Animateurs de Projet, le CIVAM apicole du Royan, ou encore Brigitte ROCHEVILLE, présidente de l’association « Senteurs et Saveurs en Drôme Provençale » qui deviendra CIVAM en 1998.

Pour porter « De ferme en ferme » au niveau départemental, l’association « En avant » souhaite remettre en activité la fédération départementale de la Drôme, en dormance depuis quelques années. Il s’agissait donc de clarifier et de redonner leur rôle respectif aux fédérations : une fédération départementale qui coordonne les actions des CIVAM drômois et une fédération régionale qui ne mène pas d’actions propres mais représente l’ensemble des CIVAM de la région au niveau national. Or la Fédération régionale s’oppose à ce projet. S’ouvre alors un conflit entre les deux structures qui amène Christian BOUVIER et Bernard XUEREF à se faire élire à la FNCIVAM et aboutit au limogeage du conseil d’administration de la Fédération régionale puis à la formation d’une nouvelle Fédération en 1999.

Depuis, la Fédération Régionale des CIVAM de Rhône Alpes a pour fonction de fédérer et de représenter les actions des CIVAM Rhône-Alpes auprès du Réseau CIVAM mais également des partenaires financiers départementaux et régionaux. Le CIVAM de la Drôme mène quant à lui des actions à l'échelle départementale.


Powered by Joomla!. Design by: joomla templates download  Valid XHTML and CSS.